PREPARATIFS POUR LA PRÉSIDENTIELLE DE 2021: La Céna échange avec la société civile

4 mois ago | Written by
2 002 vues
0 0

La Commission Electorale Nationale Autonome (Céna) a échangé vendredi 02 octobre dernier avec les acteurs de la société civile. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la préparation de la présidentielle de 2021. La séance a réuni au siège de l’institution à Cotonou, l’ensemble des acteurs les plus représentatifs de la société civile.

Spero A. AKOVOGNON

 

Emmanuel Tiando et ses pairs ont reçu en fin de semaine écoulée, les acteurs de la société civile béninoise. L’objectif est d’informer tous les acteurs de la chaîne d’organisation des élections au Bénin du démarrage d’un nouveau processus électoral. Emmanuel Tiando a remercié la société civile pour les différentes alertes, la sensibilisation des populations, la veille sur le respect des droits de l’homme au cours des processus électoraux précédents.
La Céna s’active à entrer de plein pied dans la période électorale, a annoncé le président de l’institution. Les modalités de mise en œuvre du parrainage et de suivi du financement des projets des partis politiques sont les deux points présentés aux acteurs de la société civile par le commissaire Abou Soulé Adam. La Céna ne vote pas les lois, elle les applique telles qu’elles ont été votées selon sa compréhension, a fait savoir le Président de l’institution chargé de l’organisation des élections au Bénin.

Les interventions

Plusieurs interventions ont ponctué la rencontre dont celle de l’avocat, Me Sadikou Alao, président de l’organisation Gerddes Afrique. Pour l’acteur de la société civile, le fait de rendre le parrainage anonyme, le rend crisogène, a-t-il annoncé. Me Sadikou Alao a poursuivi en ces termes, « ça ouvre la porte à toutes les surenchères ».
Les autres interventions sont relatives au financement public des partis politiques. La société civile a suggéré que le financement touche beaucoup plus l’ensemble des partis régulièrement reconnus par le ministère de l’intérieur au lieu de prioriser les partis ayant exclusivement de maires et de députés.

Article Categories:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *