PREVENTION DE L’HÉPATITE B AU BENIN : Le vaccin administré aux enfants dès la naissance

4 mois ago | Written by
2 314 vues
0 0

 

Désormais le vaccin contre l’hépatite B sera administré aux nouveau-nés immédiatement les 24 h après leur naissance. Un nouveau vaccin qui s’ajoute donc au programme élargi de vaccination en vigueur au Bénin. C’est le ministre de la santé Benjamin Hounkpatin qui a procédé le vendredi 2 octobre dernier au Centre Hospitalier et Universitaire de la Mère et de l’Enfant de la Lagune (Chumel) à Cotonou, au lancement de cette innovation. L’initiative émane du gouvernement avec le soutien des partenaires techniques et financiers et vise à protéger les nouveau-nés contre ce virus en rendant disponible le vaccin dans les maternités sur toute l’étendue du territoire national.
Dans son intervention, le ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin a fait savoir que la prévalence de l’hépatite B chez les femmes enceintes varie de 8 à 15% en Afrique avec des chiffres plus élevés pour la région subsaharienne dont le Bénin. En ce qui concerne les enfants issus de mères porteuses du virus de l’hépatite B, la prévalence atteint à ce niveau 55%. « C’est donc à juste titre que le Bénin s’engage à offrir à ces nouveau-nés, le vaccin contre l’hépatite B pour démarrer leur protection dès les 24 premières heures de vie », a justifié le ministre.

Claudes Kamenga, représentant résident de l’Unicef, a félicité le gouvernement béninois pour son engagement dans l’aboutissement du processus.
Il faut noter qu’au terme de la cérémonie, Benjamin Hounkpatin a administré le vaccin contre l’hépatite B à quelques nouveau-nés au Chumel.

Samira ZAKARI

Article Categories:
Actualité · Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *