PREVENTION DU CORONAVIRUS PAR LE PSOE : L’archidiocèse de Parakou forme son personnel soignant

3 mois ago | Written by
1 703 vues
0 0

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Santé Oculaire chez L’Enfant (Psoe) financé par la Coopération Allemande, l’archidiocèse de Parakou a initié une séance de formation à l’endroit des agents de ces différents centres de santé afin de les informer davantage sur la pandémie à coronavirus qui sévit depuis plusieurs mois déjà au Bénin. Cette formation a eu lieu les vendredi 17 et samedi 18 octobre 2020 au centre Guy Riobé de Parakou. Pendant 2 jours, ces agents de santé venus de l’hopital de zone Saint Jean de Boko, de Santa Maria, de l’Hopital Ophtalmologique Saint André de Tinré (Hosat), de l’hôpital Saint Martin de Papanè et bien d’autres ont reçu les notions nécessaires sur la maladie notamment son origine, son mode de transmission, les symptômes et les mesures barrières à respecter pour s’en préserver.

Samira ZAKARI

Ils étaient une cinquantaine, ces professionnels de santé du diocèse de Parakou à prendre part à la séance de renforcement des capacités sur la prévention de la Covid-19 organisée à leur intention par l’archidiocèse de Parakou. L’objectif de cette formation est de sensibiliser les agents de santé sur l’importance du respect des gestes barrières. Etant toujours en contact avec des malades dans l’exercice de leur métier, ces agents de santé sont les plus exposés au virus. Il était donc important de leur apporter toutes les informations nécessaires pour éviter de se faire contaminer en traitant les autres.
Dans son allocution, le coordonateur diocésain des services de santé, Ernest Déguénonvo a fait savoir que face à cette pandémie, les agents de santé sont comme des soldats sur un champ de bataille. Soit, ils tuent, soit ils se font tuer. « En tant qu’agents de santé, vous êtes très exposés. Ou on vous contamine ou vous contaminez. Or, nous savons tous qu’un agent de santé est très précieux pour nous, il est même plus précieux qu’un banquier », a expliqué le père Déguénonvo tout en remerciant les responsables de la mise en œuvre du Psoe sans qui, la séance de formation n’aurait pas eu lieu.

Selon Anatole Bienvenu Akoyi, chef du Psoe, l’actualité sur le coronavirus ne date pas de maintenant, mais il était bien important de fixer ces notions dans le rang des agents de santé pour éviter d’être des cibles de ce virus très dangereux. Au cours de la formation animée par des docteurs du domaine de la santé, les participants ont été outillés entre autres sur les nouvelles stratégies de gestion des cas de Covid-19 en cours au Bénin, les techniques à adopter pour une meilleure stratégie de communication sur la maladie dans leur milieu de travail et en communauté. Des travaux pratiques ont été également organisés sur l’hygiène des mains qui sont des parties de l’organisme par lesquels le virus se transmet facilement d’une personne à une autre.

Au terme de la formation, les agents des différents centres de santé de l’archidiocèse de Parakou se sont dits être mieux aguerris pour combattre la maladie. Ils ont promis mettre plus que jamais les mesures barrières en pratique pour se protéger et protéger les autres.

Article Categories:
A la une · Actualité · Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *