REÇU SUR L’EMISSION AU CŒUR DE LA DECENTRALISATION DE DAABAARU TV : Le maire Saka Méré parle de ses ambitions pour N’Dali

6 jours déjà | Écrit par
1 677 vues
0 0

Daouda Saka Méré est le nouvel édile de la commune de N’Dali. Elu sur la liste du parti Bloc Républicain, l’autorité communale a de grandes ambitions pour sa commune. Reçu sur l’émission «  Au cœur de la décentralisation » de la télévision numérique Daabaaru Tv, l’invité de Barnabas Orou Kouman a exposé aux téléspectateurs les actions déjà menées par lui et son conseil depuis leur installation et les défis qu’il compte relever au cours de son mandat.

Samira ZAKARI

Le problème d’accès à l’eau potable, celui des pistes rurales, l’électrification de la commune, l’éducation et la lutte contre l’analphabétisme, sont entre autres les priorités du maire Daouda Saka Méré à la tête de la mairie de N’dali. A sa prise de fonction, le maire a, de façon urgente, mené quelques actions avec le soutien de son conseil. «  Dans le domaine de l’accès à l’eau potable, nous sommes en train d’œuvrer pour les forages, des adductions d’eau villageoises au niveau de nos communautés avec le soutien des Ong et des partenaires techniques et financiers. Ce qui va permettre à nos populations de disposer de l’eau potable à coté d’eux », a-t-il indiqué.

Avec l’éclairage public, le maire veut lutter contre l’insécurité dans la commune. Ainsi, Daouda Saka Méré a fait savoir que des lampadaires solaires ont été acquis et installés un peu partout au niveau des principales artères de la ville mais aussi des coins reculés des différents villages de N’dali, ceci en collaboration avec les différents commissariats de nos arrondissements.
L’alphabétisation des enfants de la commune de N’dali tient à cœur à l’autorité communale. A ce sujet, le maire a parlé des bibliothèques qui ont été installées dans la commune. « Pour ce qui est de la lutte contre l’analphabétisme, nous avons la création des bibliothèques fixes et mobiles de la commune pour vraiment permettre à nos populations de se mettre en contact avec la lecture. Et avec les fonds Fadec, nous avons pu réceptionner des écoles qui vont permettre à nos écoliers d’être mieux à l’aise dans leur site d’apprentissage », a fait savoir l’édile.
Alors, vu les actions déjà menées en si peu de temps, il n’y a aucun doute que le développement de la cité des Bona Kèri est la première raison qui justifie la présence de Daouda Saka Méré à la tête de cette commune. Et pour l’atteinte des objectifs, dans son agenda, le maire compte encore réaliser plusieurs actions durant son mandat.

Les défis à relever

Selon l’autorité communale, le premier problème de sa commune est l’absence d’infrastructures d’accueil. A l’en croire, « N’dali n’a pas, par exemple, des hôtels pour accueillir les touristes qui viennent. Nous sommes en train de lancer un site qui va accueillir nos populations parce que N’dali reste un site attrayant. Nous voulons également œuvrer pour que la danse appelée Wuru rencontrée uniquement à N’Dali dans les départements du Borgou et de l’Alibori soit vraiment valorisée. Ce qui permettra d’attirer les touristes et développer notre commune ».

Pour le secteur de l’électrification, grâce au prochain budget qui sera voté, la mairie entend approfondir des actions pour combler les attentes des populations. Et avec le fond Fadec qui sera affecté pour cette commune, des ouvrages de franchissement seront ouverts afin de faciliter la circulation des personnes et des biens.

Aussi faut-il dire que la mobilisation des ressources propres est la bête noire à laquelle sont confrontées nombres de communes au Bénin. Ainsi, une stratégie est mise en place par le maire Saka Méré et son équipe pour régler ce problème à N’dali. « J’ai constaté que c’est la sous information qui fait que les populations n’adhèrent pas facilement au payement des différentes taxes. Avec la commission des affaires économiques et financières, nous avons fait la liste de tous les contribuables de la commune et nous avons rencontré les différents acteurs pour leur expliquer ce qu’ils doivent faire et ce qui revient à la mairie de faire. Ils ont tous adhéré », a informé l’autorité communale.

Le domaine de l’éducation ne sera pas occulté par le maire durant son mandat. Selon le maire «  avec les fonds Fadec, nous allons construire des écoles dans nos différents villages. Pour ce qui est du manque d’enseignants compétents dont souffre la commune, nous sommes en train d’œuvrer avec le chef région pédagogique pour les différentes affectations qui seront faites bientôt afin que la commune puisse être dotée d’enseignants qualifiés pour vraiment corriger cet état de chose ».

Pour ce qui est de la jeunesse qui occupe une place importante au sein de la population de N’Dali, plusieurs actions sont prévues par le maire à l’endroit de cette couche. « Nous comptons faire revivre le sport à N’Dali. Entre temps quand on parlait de Kèri Fc, ceux qui connaissent savent que c’était une équipe forte. Je crois qu’avant la fin de notre mandature, Kèri Fc va renaitre de ses cendres », a-t-il déclaré.

Cependant, il faut reconnaitre que le développement de la commune de N’Dali n’est pas l’affaire d’une seule personne. Et ceci, le maire l’a si bien compris en exhortant ses collègues conseillers à l’accompagner dans cette lourde mission. « Déjà au lendemain des élections après la signature de l’accord de gouvernance, la seule idéologie qui nous reste, c’est le développement de la commune de N’Dali. C’est ce que tous les conseillers ont compris et quel que soit le bord politique, la priorité est le développement de la commune. Et même pour le dernier conseil que nous avons tenu, tous les conseillers étaient présents et toutes les actions que nous engageons sont votées à l’unanimité des conseillers », a martelé le maire Méré.

Aussi, le maire compte t-il sur le soutien de ses administrés pour relever les défis qui s’imposent à eux. En témoigne d’ailleurs la journée de salubrité organisée récemment par l’autorité communale et qui a été une réussite totale avec la participation massive de la population.

L’édile de N’Dali Daouda Saka Méré a, pour finir, remercié le gouvernement pour les efforts fournis dans sa commune en vue de l’amélioration des conditions de vie de la population. Il n’a pas manqué d’inviter ses administrés à continuer par le soutenir pour le développement de leur cité.

Catégorie :
A la une · Actualité · Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

istanbul escort
izmir escort
php shell
istanbul escort bayan bilgileri istanbul escort ilanlari istanbul escort profilleri hakkinda istanbul escort sitesi istanbul escort numaralari istanbul escort fotograflari istanbul escort bayanlarin iletisim numaralari istanbul escort aramalari yapilan site istanbul escort istanbul escort