889 vues

RÉFORME DANS L’ENSEIGNEMENT MATERNEL ET PRIMAIRE

Bientôt les instituteurs titulaires du Bepc renvoyés du privé

Le gouvernement de la rupture à travers son ministère de l’enseignement maternel et primaire s’emploie pour l’amélioration de la qualité de l’enseignement au Bénin. Et pour que cela soit une réalité, il faut des personnes ressources qualifiées. C’est justement la raison pour laquelle, le ministre Salimane Karimou des Enseignements Maternel et Primaire a pris une décision interdisant le recrutement des enseignants n’ayant que le Brevet d’Étude du Premier Cycle (Bepc) dans les privés à compter de l’année académique 2020-2021.

Selon le communiqué du ministre en date du 13 janvier 2020 N°0103/Memp/Dc/Sgm/Dep/Sep/Sa « il est porté à la connaissance du public qu’à compter de la rentrée scolaire 2020-2021, seuls les dossiers d’autorisation d’enseigner des titulaires de diplômes professionnels (Certificat Elémentaire d’Aptitude Professionnelle (Ceap), Certificat d’Aptitude Pédagogique (Cap) ou le baccalauréat de l’Enseignement secondaire général peuvent recevoir l’avis favorable de la part de ses services compétents ». Salimane Karimou, a invité les promoteurs des établissements privés à se conformer à cette réforme.
Par la même occasion, il instruit les directeurs départementaux des Enseignements maternel et primaire, les chefs des régions pédagogiques et les conseillers pédagogiques au respect strict du contenu du présent communiqué.

Wilfried AGNINNIN

889 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *