244 vues

RENTRÉE PASTORALE 2019-2020 DE L’ARCHIDIOCÈSE DE PARAKOU

Les agents pastoraux retournent une fois encore à leur sacerdoce

La rentrée pastorale 2019-2020 de l’archidiocèse de Parakou s’est officiellement ouverte le mercredi 16 octobre dernier au centre Guy Riobé de Parakou. Les activités de l’année pastorale ont été lancées par l’archevêque métropolitain Monnseigneur Pascal N’Koué pasteur du diocèse en présence des agents pastoraux et délégués laïcs des structures diocésaines venus de toutes les paroisses.

Wilfried AGNINNIN

C’est parti pour une nouvelle année pastorale dans l’archidiocèse de Parakou. Les agents pastoraux et délégués laïcs des structures paroissiales et diocésaines ont été officiellement renvoyés à leurs missions par Monseigneur Pascal N’Koué archevêque dudit diocèse. C’est au détour d’une cérémonie fort simple meublée de conférences-débats, d’une célébration eucharistique et d’une Assemblée Générale (Ag), qui a permis aux différentes commissions diocésaines de se retrouver pour s’approprier le thème de l’année pastorale afin de définir leurs stratégies d’actions. Au cours de cette rencontre, certaines de ces commissions ont élu leurs responsables.

Dans sa communication le père Ernest Déguénonvo a présenté aux participants le thème de l’année pastorale 2019-2020 intitulé, « Comme le père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie ». Il a insisté sur le rôle que les agents pastoraux et aux autres membres de l’église doivent jouer pour être un bon repère vis-à-vis des chrétiens. Le père Tiburce Pascal Apovo dans sa présentation sur, « la mission des Communautés Ecclésiastiques Vivantes de Base (Cevb) dans l’avènement d’une catéchèse existentielle à l’horizon 2025 », a fait savoir que les catéchumènes après avoir reçu les saints sacrements désertent le forum abandonnant ainsi la foi chrétienne. Sur cette question, le conférencier a proposé des pistes de solutions pour motiver davantage les catéchumènes dans l’œuvre de Dieu. Les participants n’ont pas aussi manqué d’apporter leur part de contribution aux débats.

Monseigneur Pascal N’Koué dans son mot d’exhortation a rappelé le rôle des agents pastoraux et autres membres de l’église dans la mission chrétienne, celle de gagner les âmes. « Notre diocèse doit devenir de plus en plus missionnaire. La foi est une qualité de mission vis-à-vis de Christ », a-t-il souligné. En faisant allusion au thème de l’année pastorale, il a fait remarquer que le père est le noyau dans une famille. C’est pourquoi selon lui, il doit jouer le rôle de nutrition, de partage et de guide.

A l’endroit des agents pastoraux, Monseigneur Pascal N’Koué les a invités à avoir un cœur d’enfant signe d’humilité comme le demande le Seigneur.

244 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *