998 vues

RENTREE SCOLAIRE 2019-2020

Talon améliore la condition des vacataires

Désormais les enseignants vacataires ayant été retenus dans base de données constituée suite à l’évaluation organisée par les ministères en charge de l’enseignement secondaire sont confiés à l’Agence Nationale de Promotion de l’Emploi (Anpe).

Ainsi, ils signeront un contrat d’une durée de 9 mois renouvelable.
Au secondaire, pour ce qui concerne les traitements, les détenteurs du Capes, du capet ou du master auront un salaire de 125000fcfa par mois. Ceux titulaires du Bapes, Bapet ou de la maîtrise seront à 105 000fcfa le mois. Quant aux diplômés de la licence le contrat prévoit 95 000fcfa par mois.

Ces enseignants entreront en possession de leurs traitements par virement automatique des salaires tous les 20 du mois. Le bénéficiaire ne peut mettre fin au contrat avant sa date d’expiration, sauf en cas de force majeure signalée au moins trois mois à l’avance et acceptée par la Direction Générale de l’Anpe. Il s’agit d’un contrat d’adhésion qui ne saurait être remis en cause par le bénéficiaire, ni donner lieu à une renégociation des termes, sauf si les deux parties en conviennent. Les bénéficiaires ont l’obligation de respecter le règlement général du programme dont il déclare avoir pris connaissance et qu’il signe à la signature de son contrat. Chaque bénéficiaire est soumis à une évaluation à la fin du contrat.

Mode de paiement des allocations et fiscalité

Les paiements des allocations se feront au moyen de virements bancaires mensuels effectués sur les comptes ouverts au nom des bénéficiaires, sur la base des points de présence au poste faits mensuellement par les responsables des structures d’accueil impérativement entre le 20 et le 23 de chaque mois. Une prime de logement mensuelle est accordée aux bénéficiaires. Les allocations y compris la prime ne sont pas imposables.

Les enseignants concernés seront bientôt déployés dans les collèges publics compte tenu des besoins exprimés par ces derniers.

Edouard ADODE

998 vues

Une réflexion sur “RENTREE SCOLAIRE 2019-2020 : Talon améliore la condition des vacataires”

  1. L’initiative est vraiment salutaire et j’apprécie la véracité et la clairvoyance des résultats de l’examen. Néanmoins, existerait il un mode spécial d’enseignement avec ses derniers par rapport aux autre enseignants pour qu’ils soient traités différemment ? Nous avons compris la vision du président de la république qui consiste à mettre à l’aise le fonctionnaire des autres compartiments de la republique pour éviter les détournements, mais n’oublions pas qu’il va de même pour un enseignant d’autant plus qu’on veut de lui une obligation de résultats. C’est l’État qui forme et qui donne des diplômes. Comment comprendre que les diplomes délivrés par l’État soient appréciés de la sorte (les salaires) par lui? Si l’enseignant du secondaire est payé de cette manière alors qu’en serait le cas de celui du primaire ? Avez vous oublié ceux du primaires ? En tout cas j’ai confiance à ce gouvernement pour revoir les choses si on voudrait vraiment que les gens se consacrent pour donner meilleur d’eux mêmes. N’oublions pas qu’un enseignant mis veritablement dans les bonnes conditions est égal à plusieurs élèves et familles de réussite hein. Les conditions me paraient un peu comme celles du volontariat (puisque cest lANPE) et si ce n’est pas le cas alors il faut vraiment revoir le statut (type de fonctionnaire, salaire, avec un contrat plus convainquant au lieu de 9 mois s’il vous plaît) merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *