RESPECT D’UNE PROMESSE ÉLECTORALE : Charles Toko fait une exception à la règle . Conformément à sa promesse électorale, la mosquée de Tourou2 carrelée

3 mois ago | Written by
2 431 vues
0 0

« Les promesses des hommes politiques n’engagent que ceux qui les reçoivent », a affirmé Charles Pasqua. Mais Charles Toko lui a tenu à sa promesse électorale à l’endroit de la communauté musulmane de Tourou2 dans le premier arrondissement de Parakou.

En effet, c’est lors de la campagne électorale que cette communauté a plaidé auprès du candidat Charles Toko pour le carrelage de la mosquée centrale de ce quartier. Comme tout homme politique, l’ancien maire de Parakou a fait la promesse et pris l’engagement de réaliser sur fonds propres les travaux de carrelage de cette mosquée.

Comme toute promesse politique, plusieurs n’y avaient pas crû surtout avec le score déplorable qu’a affiché ce quartier aux élections municipales dernières à l’endroit du parti Bloc Républicain auquel appartient Toko. Nul ne pouvait rêver de voir cette promesse électorale prendre corps comme c’est souvent le cas avec les hommes politiques.

Mais le génie béninois a fait exception à la règle. Les travaux de carrelage de la mosquée de Tourou2 ont été effectués sans faute. Des carreaux de qualité ont été posés dans la mosquée avec soin lui donnant un nouveau visage digne d’un lieu saint.

C’est autour d’une prière, en compagnie des fidèles musulmans de cette mosquée et en présence de Charles Toko lui-même ce samedi 31 octobre que la fin des travaux a été officiellement prononcée donnant ainsi le top pour la reprise des séances de prière dans ladite mosquée.

En tenant à sa promesse, Charles Toko vient de démontrer qu’au delà de la politique, le bien-être des populations de Parakou lui tient à cœur et il n’a forcément pas besoin d’un retour de la manivelle pour poser des actes de développement à l’endroit des populations.

Cette mosquée qui désormais offrira de meilleures conditions de prière aux fidèles musulmans servira à toute la communauté musulmane de Tourou2 sans distinction de bord politique. C’est ce qui explique sans doute la joie qui se lisait sur le visage de ceux qui étaient présents dans cette mosquée ce jour. Avec beaucoup d’allégresse, ils ont récité le saint Coran et invoqué le nom d’Allah sur Charles Toko afin que des bénédictions pleuvent sur lui.

Barnabas OROU KOUMAN (BOK)

Article Categories:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *