RÉSULTATS DES COMMUNALES ET MUNICIPALES DU 17 MAI : Message de Gatien Sèdami Adjagboni

1 semaine déjà | Écrit par
1 872 vues
0 0

 

Les élections communales et municipales du 17 Mai 2020 ont l’avantage de révéler les forces de la réforme du système partisan engagée par le Chef de l’État Patrice Talon. C’est d’ailleurs la première élection depuis l’avènement de la décentralisation qui a connu la participation de formations politiques d’envergure nationale. Malgré les différents appels au boycott, le peuple est sorti accomplir pacifiquement son devoir civique tout en respectant les gestes barrières tels que prescrits par le Gouvernement qui a en amont pris des mesures d’accompagnement. Un acte patriotique qui mérite d’être salué.

A l’annonce des résultats provisoires de la CENA, nous sommes ravis de savoir qu’après deux échéances électorales consécutives, le parti Union Progressiste (UP) confirme sa place de première force politique au plan national et dans la commune de Cotonou en particulier. Malgré notre engagement à répliquer ce score dans le 11ème arrondissement, nous avons été hélas confrontés à la réalité que nous connaissons tous et que la réforme du système partisan n’a pas encore réussi à éradiquer mais à force d’efforts nous y parviendrons. Nous nous réjouissons de la qualité des armes déployées par nous et qui sont conformes à la ligne de notre parti ainsi qu’à notre volonté de “servir autrement la communauté”. Comme vous pouvez le constater malgré tout, le baobab du 11ème n’a pu être déraciné.

Nous ne saurions nous abstenir d’adresser notre gratitude les plus sincères à tous les camarades candidats de l’UP pour le combat commun, à tous les électeurs en général, ceux du 11ème arrondissement en particulier qui ont fait le choix de résister et qui ont porté leur choix sur notre modeste personne afin que nous portons leur voix au sein du conseil communal. Un choix qui n’a été possible que grâce à la déclinaison claire et concise de nos ambitions pour la capitale économique à travers un projet de ville et aussi grâce à la confiance établie avec la population depuis bien des années. Par ailleurs, ce n’est pas un secret que les réalités politiques diffèrent d’un arrondissement à un autre.

L’heure est à l’Union sacrée autour des valeurs qui fondent notre formation politique afin que le choix de la conduite de la municipalité se fasse sereinement et dans la dynamique de la transformation profonde de la vitrine du Bénin. Sans fausse modestie, nous avons pris du temps pour nous préparer à la tâche et maintenant nous sommes prêts.

Au travail donc chers amis (es) !

Maintenons le Cap !

Gatien Sèdami ADJAGBONI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *