SÉJOUR DE AYOUBA GARBA À LA TÊTE DE LA DDESTFP BORGOU : La marque indélébile d’une rigueur et d’un amour du travail bien fait

2 ans ago | Written by
5 146 vues
0 0

SÉJOUR DE AYOUBA GARBA À LA TÊTE DE LA DDESTFP BORGOU

La marque indélébile d’une rigueur et d’un amour du travail bien fait

Le conseil des ministres d’hier mercredi 3 octobre a décidé de la nomination d’un nouveau Directeur Départemental des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle (Ddestfp) Borgou. Ayouba Garba qui occupait ce poste depuis environ deux années vient ainsi d’être remplacé par un autre qui aura la charge de continuer l’œuvre entamée. A César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu. Il convient ainsi de rendre hommage à ce valeureux homme qui s’est démarqué de par ses traits positifs et valeurs en voie de disparition dans l’administration publique au Bénin.

Barnabas OROU KOUMAN

 

Il est certainement l’un des rares fonctionnaires à disposer de ces valeurs qui ont déserté le forum depuis des décennies.

La marque indélébile d’une rigueur et d’un amour du travail bien fait

Ayouba Garba, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est un fonctionnaire hors pair. Sa première qualité est sa rigueur. L’homme ne badine pas avec les principes qui gouvernent sa fonction. Collé aux textes, il ne fait pas de concession quant à leur rigoureuse application. Il y tient au point où l’on pourrait prendre cette attitude comme un défaut.
Si l’inspecteur a une qualité irréprochable, c’est son amour du travail bien fait. Ayouba Garba ne fait pas les choses à moitié, tel il est rigoureux dans l’application des textes, ainsi il l’est dans le travail. Tout ce qui compte pour lui, ce sont les résultats qui émanent d’un effort irréprochable. Pas d’à-peu-près avec lui. Au lancement des épreuves écrites de l’examen du Brevet d’Etude du Premier Cycle (Bepc) session de juillet 2018 le 9 juillet au Collège d’Enseignement Général (Ceg) de Guèma, il affirmait, « quelques soient les résultats de cet examen, j’assume! ». Oui c’est l’homme ça.
Et ce respect de soi-même, des collaborateurs et de l’autorité. Après les salutations avec son interlocuteur, l’expression qui s’échappe de sa bouche, c’est « merci pour tout ». En plus d’être respectueux, il est reconnaissant et exprime sa gratitude à cœur ouvert.
Des qualités qui lui sont reconnues par ses supérieures et ses collaborateurs. Le 1er mai dernier, le préfet du Borgou Djibril Mama Cissé, après avoir effectué une marche de cœur avec les agents de la Ddestfp Borgou, en parlant du Directeur Ayouba Garba, il témoignait en ces termes, « l’inspecteur Garba Ayouba est l’un de mes meilleurs directeurs. Il est travailleur, prompt et très endurant ». Un témoignage qui confirme une fois encore l’exemplarité de l’homme.
Les professionnels des médias de Parakou et du Bénin en général reconnaissent au désormais ancien Ddestfp Borgou une autre qualité. Il s’agit de sa disponibilité. C’est l’un des rares directeurs départementaux du Borgou, même en période de  » normo-communication », se rendait disponible à la presse, à chaque fois qu’il est sollicité.
Ayouba Garba a travaillé jusqu’au soir de son remplacement car, le mercredi 3 octobre où le conseil des ministres décidait de son remplacement au palais, il donnait une communication aux membres du Conseil Départemental de Concertation et de Coordination (Cdcc) du Borgou. Cette communication qui a sans doute été la dernière qu’il aura donné en tant que Ddestfp Borgou, portait sur les résultats catastrophiques qu’a enregistré son département aux différents examens. Au cours de cette présentation, il a exposé les raisons de ce faible taux et fait savoir qu’il a très tôt tiré la sonnette d’alarme quant aux mouvements de débrayage qui ont érigé son département en meilleur élève du Bénin en matière de suivi de la grève. Il ne s’est pas arrêté là, il a proposé des solutions à toutes les couches en vue de l’amélioration de ces résultats.
Bref Ayouba Garba aura été un très bon cadre à la tête de cette direction. Il peut aller servir ailleurs en ayant la tête haute et la fierté d’avoir servi avec rigueur, foi, détermination, loyauté et abnégation.

Vivement que le gouvernement lui confie d’autres portefeuilles plus importants que la Ddestfp Borgou pour qu’il continue de faire ses preuves. Ayouba Garba est une valeur à ne pas perdre.

Article Categories:
A la une · Éducation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


c99
anadolu yakas escort ili escort beylikdz escort esenyurt escort antalya escort avclar escort irinevler escort