SESSION ORDINAIRE DU 3E ARRONDISSEMENT DE PARAKOU : Ibrahim Chabi Mama contre l’insécurité routière

3 semaines ago | Written by
1 391 vues
0 0

 

Les nouvelles voies asphaltées dans le 3è arrondissement de Parakou sont depuis peu le théâtre des accidents de circulation malgré les sensibilisations faites quotidiennement par le Centre National de Sécurité Routière (Cnsr). C’est une situation qui préoccupe tant les élus municipaux et locaux de cet arrondissement. Ainsi, lors de la session ordinaire de cet arrondissement qui a eu lieu le jeudi 29 octobre dernier, les élus se sont penchés sur la question de la sécurité routière dans leur zone en présence du chef annexe zone nord du Cnsr Hilaire Affoukou et le commissaire de cet arrondissement.
Pour le Ca3, « ce n’est un secret pour personne, malgré la double voie de la traversée dont nous avons bénéficié dans le 3e arrondissement et aussi les tronçons de la première phase d’asphaltage, on note une recrudescence des accidents mortels. Et il faut constater que tous ces accidents ont pour cause, le non respect du code de la route par les usagers ». Ibrahim Chabi Mama a alors annoncé que la vitesse sur les routes de son arrondissement sera réglementée. Pour l’autorité, il sera également interdit aux enfants de moins de 18 ans d’aller à moto sur ces axes routiers. Il a pour finir exhorté les parents d’élèves à sensibiliser leurs enfants sur la nécessité de respecter le code routier dès qu’ils ont une moto à leur disposition.
Il faut noter que les différentes personnalités notamment le chef annexe zone nord du Cnsr et le commissaire du troisième arrondissement ont chacun en ce qui le concerne présenté un exposé sur la question avec des solutions qui permettront selon eux, à réduire les accidents de circulation sur les axes routiers.
A en croire Hilaire Affoukou, chef annexe zone nord du Cnsr, « les élus locaux ont un rôle important à jouer, ils sont censés connaître les leaders d’opinion de leur quartier. Ils peuvent aider le Cnsr à amener la jeunesse à comprendre le bien fondé de nos messages. Quand nous disons, la vitesse tue, la jeunesse ne comprend pas. Mais lorsque les élus locaux signale le comportement de cet enfant sur la route à son père, à sa mère, il sera dévisagé et finira par changer de comportement pour ne pas se faire détester par ses proches », a déclaré le chef annexe. Hilaire Affoukou a néanmoins rassuré de la prise de conscience des populations de la cité des Koburu pour régler le problème de l’insécurité routière dans la ville.

Samira ZAKARI

Article Categories:
Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


c99,r57,wso,b374k,mini,c99.txt,r57.txt,wso.txt,b374k.txt,mini.txt,php shell,r57 shell,c99 shell,wso shell,b374k shell,mini shell,asp shell,aspx shell
anadolu yakas escort ili escort beylikdz escort esenyurt escort antalya escort avclar escort irinevler escort