SIMPLICITE : Un mot pourvu de sens pour le père Hyacinthe Kotchoni

2 ans ago | Written by
2 288 vues
0 0

SIMPLICITE
Un mot pourvu de sens pour le père Hyacinthe Kotchoni
. « Celui qui est simple, peut aller loin », affirme le père

La simplicité est un état d’esprit, une manière de vivre, de pensée et agir. Elle est une grande vertu à plusieurs avantages. Mais aujourd’hui, la simplicité déserte le forum laissant place à l’égoïsme rendant les relations complexes au sein de la société. Le père Hyacinthe Kotchoni, directeur de l’enseignement catholique à Parakou apporte plus de lumière sur les avantages d’une vie de simplicité. Lisez plutôt
Edouard ADODE

Daabaaru : Nous sommes ici ce matin pour que vous nous entreteniez sur une vertu que nous avons choisie cette semaine pour nos lecteurs. Il s’agit de la simplicité. Qu’est-ce que nous pouvons entendre par la simplicité?

Père Hyacinthe Kotchoni : La simplicité comme son nom l’indique c’est d’abord ce qui est simple, c’est la propreté, la condition ou la qualité d’être simple, c’est ne pas chercher ce qui te dépasse, c’est un état d’esprit, un état de vie. La simplicité va alors avec la beauté, la clarté et ça vient du latin ‘’simplicitas’’ ce qui veut dire la propreté la condition d’être simple.

Selon vous, en quoi la simplicité constitue-t-elle une vertu ?

La simplicité est une grande vertu. Vous voyez la vertu, c’est tout ce qui est beau tout ce qui attire ce qui fait un bien. Et quand vous avez la chance de rencontrer celui qui est simple de façon naturelle, ça vous procure du bien. Donc, la simplicité est avant tout une grande vertu. Ce qui fait que dans la vie on rencontre des gens d’un certain rang élevé, qui vous abordent avec une simplicité ce qui vous bouleverse toute la journée de façon positive bien sûr. C’est une vertu à cultivée et ça fait partir de ce qu’on inculque à nos enfants dans cette école.

Comment voyez-vous la société d’aujourd’hui face à cette vertu ?

D’abord pour régler la question de la simplicité et des autres vertus en général, il faut retourner à l’éducation. Si nous avons de plus en plus une chute dans la formation humaine, les vertus aussi chutent. Vous allez remarquer que si vous avez des parents simples, on a également des enfants simples. Comme l’a dit un penseur, «tout ce qui fascine, façonne». On ne peut pas demander à un enfant d’être simple, si soit même on n’est pas simple. Donc si vous remarquez que les gens ne sont pas simple c’est une question d’éducation.

Selon vous qu’est-ce qu’on gagne en étant simple?

On gagne beaucoup. Je vous donne un exemple dans le domaine de l’emploi, si vous allez à un entretien d’embauche et qu’il y a une personne qui est simple et une autre qui ne l’est pas, on à tendance à dire que celui-là est simple, il faut le prendre au sérieux. Parce que le simple peut manager. Celui qui n’est pas simple n’a pas d’humour et un proverbe français dit que ‘’celui qui n’a pas de l’humour n’a pas d’amour’’. Le simple a d’humour de façon naturelle. Vous-mêmes dans votre secteur, le journalisme, parmi vos responsables, vous avez la facilité à aborder celui qui est simple. En réalité, vous lui apportez quelques choses et vous même vous gagnez quelques choses. Le simple attire et il gagne beaucoup, on ne perd pas en étant simple.

Quels sont les signes visuels qui permettent de reconnaitre un homme simple ?

(Sourire). Vous savez, je peux me tromper hein, dans le regard on peut savoir si telle personne est simple ou pas. Mais il y a des gens dont l’apparence montre qu’elles sont simples or c’est le contraire. Si vous ne faites pas l’expérience d’une personne, c’est compliqué de vous prononcer sur ça simplicité. On peut témoigner de la simplicité d’une personne en vivant avec la personne, en travaillant avec la personne ou en collaborant avec ce dernier. Vous voyez ce qui se passe dans notre pays où les responsables, des personnes âgées qui s’insultent en public. Vous êtes en contact avec une personne, dans la circulation, si vous avez commis une faute, il peut vous insulter. C’est déjà là un signe de manque de simplicité.

En dehors de Jésus-Christ, quelles sont les personnes dont la simplicité de vie vous fascine personnellement?

Si ce n’est pas Jésus-Christ, il y a le pape. Le pape François est d’une simplicité extraordinaire. Il y a aussi certains chefs d’État comme Matthieu Kérékou, Hubert Maga. Quand j’ai lu les témoignages sur la vie du président Hubert Maga, vu sa modeste maison où il habitait et qu’il a donné à l’église, se serait un affront que je ne cite pas son nom dans les figures de simplicité qu’il faut contempler. Le simple c’est celui qui est généreux, le simple c’est celui qui voit la misère et les peines des autres.

Comme vous l’avez dit plus haut, l’éducation est la base de toute vertu. Aujourd’hui, voilà que les parents ont démissionné dans l’éducation des enfants. Comment pensez-vous qu’on peut corriger le tir dans la société?

Vous savez que la qualité de la société dépend de la qualité des hommes et des femmes qui la composent. Si les parents ont démissionné de leur mission première, il va falloir qu’il revienne car c’est leur devoir d’éduquer leur enfant. L’école va continuer, l’école va appuyer. La première des choses à faire est que les parents nous aident à éduquer leurs enfants. L’État doit revoir son système de formation pour permettre à un enfant de pouvoir s’identifier dans la société. Aujourd’hui les parents, les enseignants et le gouvernement doivent s’asseoir pour revoir les choses.

Quel appel avez-vous à lancer à l’endroit de la jeunesse ?

Je lance l’appelle du thème que vous m’avez donné ce matin. L’appel à la simplicité. Et ce serait pour moi un affront de ne pas citer un passage de la bible qui dit et c’est Jésus qui le dit, « soyez simple comme la colombe ». Quand Jésus nous invite à la simplicité, il sait que quand nous serons simples, nous allons impacter le monde. Donc je voudrais demander à la jeunesse d’être simple, parce que quand on est simple, on est léger, on n’est pas lourd et on peut aller loin. Mais une jeunesse qui est lourde, qui s’encombre, une jeunesse qui n’a aucune ouverture possible, n’est pas simple et ne pourra aller loin. Celui qui est simple, peut aller loin. Lorsqu’on est compliqué, lorsqu’on s’attache à beaucoup de choses qui nous empêchent d’aller loin, c’est difficile. Donc, j’invite toute la jeunesse à une grande simplicité d’esprit et de cœur.

Propos transcrits par Abdias SAKA (Stg)

Article Categories:
A la une · Coin des vertus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


c99
anadolu yakas escort ili escort beylikdz escort esenyurt escort antalya escort avclar escort irinevler escort