1 177 vues

SORTIE MEDIATIQUE DE L’USL AU SUJET DU DIALOGUE POLITIQUE

Ajavon toujours méfiant de certains opposants !

« Le contexte actuel est caractérisé par une opposition totalement infiltrée… », dixit le porte-parole du parti

Le porte-parole de l’Union Sociale et libérale (Usl) de Sébastien Ajavon est monté au créneau dans la journée du lundi 14 octobre dernier pour se prononcer sur le dialogue politique initié par le chef de l’État Patrice Talon. Pour Donklam Abalo, cette rencontre n’a accouché que du vent. Dans le communiqué final qui a sanctionné cette conférence de presse, l’Usl a démontré que ce que le gouvernement désigne par dialogue n’en est pas un. Le parti d’Ajavon trouve même en ces assises un gaspillage des ressources de l’État, car selon son porte-parole, les recommandations qui sont issues des assises du 10 au 13 octobre dernier, étaient déjà évidentes et une telle rencontre ne paraît pas nécessaire.

Se réclamant de l’opposition, l’Usl s’est également prononcé sur les assises des partis de la résistance qui se sont déroulées sous la houlette de l’ancien président de la République Nicéphore Dieudonné Soglo. L’Usl partage les 21 points des doléances issues de cette rencontre. Mais, le parti d’Ajavon se dit au même moment méfiant de cette opposition-là. « Le contexte actuel est caractérisé par une opposition totalement infiltrée et un débauchage systématique de certains de ses membres comme stratégie de survie d’une mouvance agonisante », a fait savoir le communiqué. L’Usl a estimé donc que dans un contexte pareil « une grande prudence et une méthode adaptée » sont indispensables pour une lutte efficace. Par ailleurs, le parti de Sébastien Ajavon rejette toute idée d’une opposition divisée.

Edouard ADODE

1 177 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *