688 vues

SOUTENANCE DE THÈSE DOCTORALE A L’UNIVERSITE D’ABOMEY-CALAVI

Mention très honorable avec félicitations du jury pour Azizou Sabi Yo Boni

Le cercle des docteurs en géographie et gestion de l’environnement de l’Université d’Abomey-Calavi s’élargit. Azizou Sabi Yo Boni natif de Kouandé a soutenu sa thèse de doctorat le mardi 25 juin dernier dans l’enceinte de la première université publique du Bénin. C’était en présence des parents, amis et alliés de l’impétrant. Au terme de la soutenance qui a porté sur « la dynamique des exploitations agricoles céréalières face aux enjeux des pratiques foncières rurales dans le territoire des 2Kp (Kouandé-Kèrou-Péhunco) au nord-ouest du Bénin », les membres du jury lui ont décerné une mention très honorable avec félicitations.

Wilfried AGNINNIN

« Dynamique des exploitations agricoles céréalières face aux enjeux des pratiques foncières rurales dans les communes des 2Kp (Kouandé- Kérou- Péhunco) au nord-ouest du Bénin». C’est la thématique qui a fait l’objet de plusieurs années de recherche de l’impétrant. Devant les membres du jury avertis et un public attentionné, Azizou Sabi Yo Boni a défendu ses travaux de recherche avec brio. Il a parcouru la méthodologie de recherche utilisée, les résultats d’enquêtes et l’analyse sur l’étude de ces travaux.

En présentant les résultats de ses recherches, l’impétrant a fait savoir que « la modélisation montrent que les dynamiques significatives observées dans l’occupation des terres dans les communes des 2Kp entre les périodes 2000 -2050, portent essentiellement sur les zones agricoles, les zones de végétation naturelles et les agglomérations ». Selon lui, l’analyse diachronique de l’occupation du sol entre 1986 et 2016 a facilité la modélisation des terres agricoles mais également l’évolution des espaces urbains et la réduction des espaces agricoles induite par une croissance démographique importante. « L’évolution des superficies cultivées passe de 13 069 hectares en 1995 à 359 742 hectares en 2013 pour l’ensemble des 2 Kp », a-t-il démontré.

Pour une gestion efficace, responsable et optimale du foncier rural dans les communes des 2 Kp, Azizou Sabi Yo Boni pense que les autorités de ces communes doivent être en mesure de connaître les niveaux des unités d’occupation du sol. Après avoir examiné le travail abattu par le candidat et formulé des suggestions pour parfaire le document, les membres du jury ont apprécié à l’unanimité la qualité des travaux d’étude. Selon eux, le thème de l’impétrant est d’actualité. C’est pourquoi, ils lui ont décerné une mention très honorable assortie des félicitations du jury.
Il faut rappeler que, Azizou Sabi Yo Boni est né en 1983 à Guilmaro dans la commune de Kouandé et a, à 8 articles publiés.

688 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *