103 vues

STAGE DES FILLES DÉSCOLARISÉES DE LA FONDATION CLAUDINE TALON À LA FERME KDK

Les techniques de la production animale exposées aux stagiaires

Les jeunes filles déscolarisées de la Fondation Claudine Talon qui suivent leur stage de perfectionnement à la ferme Kdk du maire Charles Toko ont été entretenues le mercredi 12 février 2020 sur les techniques de la production animale et celles de la transformation alimentaire. Face aux techniciens de Kdk, les stagiaires ont suivi avec attention et intérêt les différentes explications.
Dans son mot introductif, le superviseur de la ferme Kdk Takou Bergui a fait savoir que les apprenantes ont l’intérêt à maîtriser les différentes techniques de production animale et de la transformation alimentaire. De manière concrète, les stagiaires ont été entretenues sur cinq différents points. Il s’agit d’amener ces dernières à pouvoir planifier une production, réaliser les techniques de conduite des animaux, administrer les soins vétérinaires, gérer une production et organiser le travail.

A leur tour, les stagiaires ont posé des questions de curiosité, ce qui leur a permis de comprendre certaines notions autrefois obscures à leur niveau. Une séance qui entre dans la droite ligne de la convention signée par ces stagiaires à l’entame de ce stage professionnel. Selon cet accord la « stagiaire met en œuvre les acquis de sa formation en vue de l’obtention d’un diplôme ou d’une certification et de favoriser son insertion professionnelle ».

Il faut rappeler que ce stage professionnel s’inscrit dans le cadre de la phase pilote du projet d’insertion socioprofessionnelle des jeunes filles déscolarisées dans le secteur agricole. Il est financé par la Fondation Claudine Talon.

Wilfried AGNINNIN

103 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *