81 vues

SUITE A L’ATTAQUE D’UN NAVIRE AU PORT DE COTONOU

Le gouvernement s’engage à renforcer la sécurité sur les côtes maritimes

Les membres du gouvernement ont tenu leur premier conseil des ministres entrant dans le cadre du mois de novembre. Le conseil s’est réuni sous la présence effective du chef de l’État Patrice Talon. Plusieurs points ont été abordés au cours de ce conclave gouvernemental. Au niveau des mesures normatives le conseil des ministres a échangé sur le renforcement des mesures de protection, de sécurité et de sûreté des navires en rade au port autonome de Cotonou.

En effet, lors du conseil du 10 avril dernier, le gouvernement avait retenu la société norvégienne pour apporter des solutions au pays quant à la protection de la façade maritime du Bénin mais aussi de certains de ses postes frontalières terrestres. Cependant en attendant l’aboutissement de cette mesure, il s’avère nécessaire d’assurer la protection des navires mouillant dans les eaux nationales contre la piraterie maritime qui devient de plus en plus inquiétante. C’est compte tenu de cette situation que le conseil des ministres lors de sa rencontre du mercredi dernier a adopté le décret portant renforcement des mesures de protection, de sécurité, et de sûreté des navires en rade au port autonome de Cotonou. Aux termes du présent décret, il est décidé que, « tout navire de commerce, quelle que soit sa nationalité, au mouillage dans les espaces maritimes sous souveraineté de l’État béninois et plus particulièrement en zone d’attente du port de Cotonou, avec l’accord du capitaine, doit accueillir à son bord une équipe de protection armée à charge de la République du Bénin ». Cette équipe de l’armée béninoise permettra en effet de prévenir toute tentative de piraterie et d’alerter les centres opérationnels afin de mettre hors d’état de nuire les pirates présumés.

Il faut noter que plusieurs autres communications ont été également animées au cours de ce conclave gouvernemental.

Samira ZAKARI

81 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *