SUITE AUX PROPOS XÉNOPHOBES DU CANDIDAT ARMAND GANSE, Le procureur Mètonou ordonne une enquête

7 mois ago | Written by
3 227 vues
0 0

La date du mercredi 22 avril 2020 marque l’ouverture d’une enquête sur la vidéo dans laquelle l’on aperçoit Armand Gansè faire des déclarations xénophobes ciblant l’ethnie peulh.
En effet, candidat du Bloc Républicain aux élections communales du 17 mai prochain, Armand Gansè a tenu au cours d’un rassemblement politique des propos régionalistes d’une extrême gravité. Ainsi enregistrée, cette vidéo qui a été relayée par les réseaux sociaux depuis le mardi 21 avril dernier, a suscité plusieurs réactions de la part de diverses personnalités béninoises.
Après le communiqué de presse dans lequel le Secrétaire Général National du parti Br, Abdoulaye Bio Tchané a exprimé son regret face à cette discrimination observée, c’est le procureur du tribunal de première instance de première classe de Cotonou, Mario Mètonou qui, a par la suite, ordonné l’ouverture d’une enquête judiciaire. Conformément à l’article 551 du code du numérique qui prévoit une peine de six mois à sept ans d’emprisonnement, Armand Gansè pourrait être coupable des faits d’ « injure avec une motivation raciste et xénophobes ».
Par ailleurs, le site de Banouto renseigne que l’enquête est confiée à l’Office Central de Répression de la Cybercriminalité (Ocrc).

Huguette LAWANI (Stg)

Article Categories:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


c99,r57,wso,b374k,mini,c99.txt,r57.txt,wso.txt,b374k.txt,mini.txt,php shell,r57 shell,c99 shell,wso shell,b374k shell,mini shell,asp shell,aspx shell
anadolu yakas escort ili escort beylikdz escort esenyurt escort antalya escort avclar escort irinevler escort