TOGO : L’opposant Agbéyomè Kodjo vient être arrêté

1 mois déjà | Écrit par
530 vues
1 0

Suite à trois convocations infructueuses adressées au candidat malheureux de la dernière présidentielle au Togo, dans le cadre d’une judiciaire, la gendarmerie s’est vue obligée de se déporter chez Agbéyomè Kodjo aux fins de l’emmener de force. Selon le site togolais d’information Nouvel Écho, « La gendarmerie nationale a fini par cueillir M. Agbeyome Kodjo depuis son domicile ce mardi 21 avril 2020. C’est la troisième fois qu’il reçoit la convocation du Service Central de Recherches et d’investigations Criminelles de la Gendarmerie Nationale (SCRIC). Le candidat de la dynamique Kpodzro qui réclame sa victoire depuis le 22 février n’a pas répondu aux convocations de la gendarmerie qui lui demande de se présenter au bureau du commandant du SCRIC pour des raisons d’enquête judiciaire ».

Suite à cette attestation, la réaction de la défense de l’opposant a été spontanée. Ainsi, les avocats de celui qui se fait appeler ”président élu du Togo” ont estimé que compte tenu de l’état de santé actuel de leur client, il ne saurait se mettre spontanément à la disposition de la justice de son pays. « L’état de de santé et le réveil récent d’une pathologie locorégionale ancienne entravent douloureusement depuis quelque temps toute mobilité spontanée de sa part », ont-ils claironné.

Cette attestation est à la base de quelques échauffourées dans les environs du domicile du challenger de Faure Gnassingbé.

Edouard ADODE

Catégorie :
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *