TOURNÉE DU CHEF DE L’ÉTAT À OUASSA-PÉHUNCO : Les dossiers brûlants présentés par le maire Koto Orou Maré à Talon 

2 semaines ago | Written by
2 249 vues
0 0

 

Le samedi 9 janvier 2021, les populations de la commune de Ouassa-Péhunco ont accueilli le chef de l’État Patrice Talon dans le cadre de la seconde phase de sa tournée nationale de reddition de compte. Au cours de cette visite, le maire de Péhunco Koto Orou Maré a présenté quelques réalisations du gouvernement de la rupture au profit des populations de sa commune. L’autorité communale a également saisi l’occasion pour présenter au président Talon quelques dossiers brûlants de l’heure qui tiennent à cœur ses populations.

Wilfried AGNINNIN

Les réformes courageuses engagées par le gouvernement du président Talon ont impacté positivement les populations de la commune de Ouassa-Péhunco. Ainsi, des actions fortes ont été menées pour booster davantage l’agriculture à Péhunco. L’autorité communale en veut pour preuve, la disponibilité des intrants en temps réel, l’amélioration de l’accès aux intrants spécifiques, l’amélioration de la mécanisation agricole à travers la subvention des tracteurs et la promotion de la filière riz soutenue par la subvention des engrais. A l’en croire, « Nos populations ont bénéficié de la réalisation des Forages de Pompe à Motricité humaine, de modules de classes, dispensaires et maternités, des ouvrages de franchissement et j’en passe. Tous ces travaux ont été possibles grâce à la contribution financière de l’Etat à travers le Fonds d’Appui au Développement des Communes (Fadec) renforcé, qui nul doute, constitue le fer de lance du développement des communes du Bénin ».

Les dossiers brûlants de l’heure présentés au président Talon
Au chapitre des doléances, le maire Koto Orou Maré a fait savoir que depuis plus de deux décennies, la commune de Péhunco n’a bénéficié d’aucun projet d’assainissement. Sur ce, il a sollicité l’autorité du chef de l’Etat pour la mise en œuvre d’un projet spécial pour l’assainissement de la ville de Péhunco comme c’est le cas dans les grandes villes du Bénin avec le projet asphaltage. La première autorité communale n’a pas manqué de tirer l’attention du président Talon sur le bitumage de la route Djougou-Péhunco-Kérou-Banikoara encore appelée « route cotonnière » et celle de Kota-Kouandé-Péhunco-Guessou. « Nous savons que le secteur de la santé n’a pas échappé aux réformes de votre Gouvernement que nous saluons et encourageons. Malgré ces réformes le système sanitaire dans la commune de Péhunco est en proie à des difficultés notamment : le faible niveau d’équipement des centres de santé, traduit par le manque de certains matériels tels que l’appareil d’échographie, le poste de transfusion sanguine, l’autoclave, l’automate ; l’absence d’une ambulance ; l’absence d’une pharmacie et l’insuffisance de personnel soignant », a-t-il énuméré.
Le maire a également soulevé le problème de l’énergie électrique et de l’accès à l’eau potable. « C’est pourquoi la population de Péhunco vient solliciter une fois encore votre haute autorité pour l’extension des réseaux d’énergie électrique (Sbee) et d’eau (Soneb) afin de combler l’attente desdites populations », a sollicité le maire Koto Orou Maré auprès du chef de l’État. Dans la même logique, les braves femmes transformatrices des produits vivriers espèrent également bénéficier des avantages du projet Assurance pour le Renforcement du Capital Humain (Arch) et du microcrédit Alafia pour le développement de leurs activités génératrices de revenus. La renaissance de la fromagerie de Péhunco et le démarrage des travaux de réalisation du barrage de Sinaou dans l’Arrondissement de Tobré, préoccupe également le maire de la cité des pierres noires.

Article Categories:
A la une · Actualité · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *