TOURNOI INTER FORCES DU BORGOU : Match nul entre La Police Républicaine et le 2è BIA

2 ans ago | Written by
1 858 vues
0 0

TOURNOI INTER FORCES DU BORGOU

Match nul entre La Police Républicaine et le 2è BIA

La deuxième édition du Tournoi Inter Forces (Tif) a démarré cet après-midi du samedi 14 juillet. La cérémonie d’ouverture a eu lieu en présence du Secrétaire Général de la préfecture du Borgou, Sanni Bio Bayé, représentant du préfet, Ibrahim Chabi Mama, représentant le maire de Parakou, du Directeur Départemental de la Police Républicaine, du Directeur Départemental des enseignements secondaires de la formation technique et professionnelle du Borgou et devant un public venu nombreux. Le match d’ouverture a opposé l’équipe de la Police Républicaine à l’équipe championne en titre, le deuxième Bataillon Inter Arme (Bia).

Wahabou ISSIFOU

Un but partout. C’est le score qui a sanctionné la rencontre du match d’ouverture de la deuxième édition du Tif-2018, entre la Police Républicaine et le 2ème Bia. Un match très physique dans son ensemble entre les deux sélections. Malgré les nombreuses occasions des attaquants des deux équipes, c’est uniquement l’équipe de la Police Républicaine qui a pu inscrire l’unique but de la première mi-temps.

Du retour des vestiaires, les policiers Républicains ont mis le pied sur le cuir rond en enchaînant plusieurs occasions sans pourvoir plier le match. De l’autre côté de l’équipe du 2ème Bia, ils avaient leur titre à défendre. Ils n’ont donc pas fléchi en face de l’équipe adverse. Les occasions nettes qu’ils se sont offertes n’ont pas bien été exploitées. Mais avec détermination et persévérance, ils ont pu revenir au score à cinq minutes de la fin de la rencontre. Ainsi, le tenant du titre a été obligé de se contenter du nul à l’issue du match.

L’adjudant Thierry Foussaté, capitaine de la formation de la Police Républicaine, a dans ses propos fustigé le manque d’efficacité de ses coéquipiers. « Un match ne se gagne pas avant le coup de sifflet final», a-t-il indiqué tout en affirmant qu’il n’est pas découragé et que son équipe pense continuer dans ce tournoi et prendre la coupe. Il a également au nom de ses coéquipiers promis de mettre les bouchées doubles afin de faire bonne figure pour le bonheur du Directeur Départemental de la Police Républicaine qui n’a pas hésité à mettre les moyens qu’il faut à leur endroit.

Pour le sergent chef Marcel Sounon Gounou, capitaine de l’équipe du 2ème Bia, c’est déjà un exploit d’arracher un match nul à l’issue de cette rencontre. Mais il compte monter en puissance en corrigeant tout ce qui n’a pas marché.

Quant à Barnabas Orou Kouman, président du comité d’organisation, ce tournoi est une initiative du préfet Djibril Mama Cissé, qui après sa prise de fonction à la tête du département du Borgou a voulu créer un brassage entre les différentes forces de l’ordre, de sécurité et de défense du Borgou, suite à l’affrontement qu’il y a eu en son temps entre la police et les éléments du camp Séro Kpéra, en vue de renforcer leur collaboration pour mieux assurer la sécurité des populations.

La seconde rencontre est donc pour le lundi 16 juillet prochain à 16 heures sur la même pelouse du stade omnisports de Parakou entre l’équipe mixte composée des Sapeurs pompiers, de l’Inspection forestière et de la Douane (Sid) et celle de l’administration publique du département.

Prenez donc le rendez vous

Article Categories:
Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


c99
anadolu yakas escort ili escort beylikdz escort esenyurt escort antalya escort avclar escort irinevler escort