TRACTATIONS POUR LES COMMUNALES DE MAI 2020 : Une intolérance communicationnelle de Armand Gansè mise à nu

1 mois déjà | Écrit par
370 vues
0 0

Les internautes ont eu droit mardi 21 avril à une capsule d’enregistrement de vidéo dont l’acteur principal est l’actuel Directeur Général de la Sogéma, Armand Gansè. Une vidéo d’une minute trente et enregistrée en 2019 qui relate des propos régionalistes tenus au cours d’un meeting. Puisqu’en politique, tous les coups sont permis dit-on, plus on en donne, plus on en reçoit. Armand Ganse, alors candidat aux élections législatives du 28 avril 2019 a tenu au cours d’un meeting à Bohicon, d’inquiétants propos qui frisent une atteinte à la paix sociale. Une véritable crise latente. Les propos tenus sont de nature à empêcher les autres candidats de dominer. La vidéo a fait réagir Armand Gansè à travers une déclaration dont la teneur suit.

Spero AKOVOGNON (Cpt Atlantique-Littoral)

Béninoises et Béninois ! Chers Compatriotes !

La journée de ce mardi 21 Avril 2020 a été marquée par la diffusion d’un élément visuel découpé et abondamment relayé sur les réseaux sociaux à des fins inavouées. Indignations, dénonciations, frustrations ont suivi.

Je viens par la présente remercier et rassurer les uns et les autres de par leurs inquiétudes, appels et messages suite à la diffusion de cet élément dont les propos sont sortis de leur contexte. Il n’est point un secret pour personne que lorsqu’on s’engage en politique c’est pour affronter la succession des vents (bons comme mauvais). Il est aussi un secret de polichinelle que la politique est une jungle et de violents coups y sont donnés.

Conscient de ces choses, “nous” nous sommes engagés et nous faisons notre petit bonhomme de chemin. Cette vidéo qui a circulé en une période électorale donc très sensible, avant tout, date d’une période antérieure et tout le monde connaissait notre position.

Nous ne venons pas justifier les propos, encore moins défendre, mais nous venons présenter nos sincères excuses à toute la communauté sinon les communautés qui se sont senties touchées voir frustrées dans cette affaire. Mes excuses particulières à mes frères Peulhs de la ville Carrefour qui savent bien que Armand GANSE est un vrai ”Gorko”.

Il n’y a pas d’homme parfait, et c’est de nos imperfections des temps passés, que surfent les adversaires du moment.

QUE LE BÉNIN SOIT ET RESTE NOTRE PRIORITÉ…

Armand Gansè

Catégorie :
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *