393 vues

VENTE AUX ENCHÈRES DES LOGEMENTS SOCIAUX AU BENIN

Une bonne affaire pour les agences immobilières contre les pauvres

Parmi les éléphants blancs hérités du régime défunt, figurent en bonne place les 1000 logements sociaux non attribués jusqu’à présent. Ces logements sociaux se situant sur tout le territoire national, restent l’abri des chauves souris et des reptiles qui y ont élu domicile. Dans certains endroits, ces logements construits avec l’argent du contribuable servent de refuges aux divorcés sociaux.

Alors face à l’état de décrépitude de ces bâtiments qui sont destinés aux citoyens qui n’ont pas les moyens de s’acheter une maison, l’actuel gouvernement a donc pris l’option de liquider ces joyaux.

Certes, cette initiative est vraiment salutaire au vue des pertes que constituent ces logements pour l’État. Mais le mode de liquidation de ces biens publics, semble s’écarter de l’esprit qui a poussé à la construction de ces logements, c’est-à-dire leur caractère social. Si ces maisons doivent être cédées aux plus offrants, il serait difficile voire impossible que les cibles puissent bénéficier directement de cette liquidation. Car les agences immobilières se tailleront la part belle dans cette affaire à des fins spéculatives, et ceci au détriment des béninois moyens qui sont réellement dans le besoin.

En se fondant, sur les données du Recensement Administratif à Vocation d’identification de la Population (Ravip), l’État aurait ciblé les personnes à revenu modeste qui pourront acquérir ces logements pour celles qui le désirent à un coût abordable avec des facilités de payement. Ainsi, le caractère social de ces logements serait préservé et l’État aurait fait œuvre utile.

Néanmoins, la vente aux enchères n’est pas aussi mal, si les fonds issus de cette vente revenaient autrement vers le peuple pour la satisfaction d’un autre besoin social. Tout compte fait, la vente de ces constructions vaut mille fois mieux que leur état actuel.

Edouard ADODE

393 vues

Une réflexion sur “VENTE AUX ENCHÈRES DES LOGEMENTS SOCIAUX AU BENIN : Une bonne affaire pour les agences immobilières contre les pauvres”

  1. Il serait beaucoup que ces logements soient vendus à la classe basse qui généralement vont à la retraite en étant en location.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *