VENTE D’EMBALLAGES BIODÉGRADABLES DANS LES PHARMACIES : Voici comment les pharmaciens combattent le gouvernement

2 ans ago | Written by
3 324 vues
0 0

VENTE D’EMBALLAGES BIODÉGRADABLES DANS LES PHARMACIES

Voici comment les pharmaciens combattent le gouvernement

Depuis quelques jours la loi sur l’interdiction de l’utilisation des sachets non biodégradables est théoriquement entrée dans sa phase repressive au Bénin. Ainsi, progressivement les béninois se conforment à cette nouvelle disposition légale qui bouleversera à coup sûr les habitudes des uns et des autres. Cependant, dans les officines de pharmacie qui ont vu leur clientèle augmentée du fait de la lutte contre les faux médicaments, les consommateurs se heurtent à une attitude, de la part des pharmaciens, qui frise un comportement anti-lutte. Il s’agit de l’exigence faite aux clients des pharmacies de payer les emballages biodégradables pour les produits achetés en ces lieux. Cette attitude est l’expression même d’une ingratitude face à un gouvernement qui se bat pour assainir leur secteur en extirpant les non-professionnels. Pire, à voir de près, cette attitude des pharmacies pourrait être interprétée comme une manœuvre pour décourager les populations à adhérer à la lutte contre les sachets non biodégradables au Bénin. C’est tout simplement une mauvaise foi.

Si non, comment comprendre, qu’avec l’effectivité de la lutte contre les faux médicaments au Bénin, les officines de pharmacie qui ont repris de plus en plus la place qui est la leur en matière de fourniture de produits pharmaceutiques aux populations refusent d’accompagner une initiative du gouvernement qui visent à assurer le bien-être des populations, un environnement sain et un avenir radieux aux générations futures ?

Avec leur clientèle montée d’un cran, au lieu d’un accueil digne d’un milieu commercial de haute concurrence, les clients se voient au contraire acculés par des mines de certains agents de ces officines qui leur tendent les produits achetés dans les mains vides. Raison avancée, la lutte contre les sachets non biodégradables et leur incapacité de servir les clients dans des emballages biodégradables compte tenu de leur prix. Et par la suite, ils proposent avec une arrogance déconcertante la vente des ambalages biodégradables.

Face, à cette situation désolante qui ressemble à un excès de zèle de la part des propriétaires de ces pharmacies, le consommateur est abandonné à son propre sort. Or, au vu des fruits des réformes enclanchées par le gouvernement de la rupture dans le secteur pharmaceutique, il serait de bon ton que les pharmaciens accompagnent les efforts du gouvernement en allégeant la tâche aux consommateurs surtout sur ce plan. On se demande même combien coûterait les emballages biodégradables aux pharmacies par rapport à leurs bénéfices.

La motion

L’heure est venue pour que cette corporation retourne l’ascenseur au gouvernement en accompagnant cette initiative très noble.

En l’absence d’associations de défense des consommateurs digne du nom, le gouvernement peut user de tous ses droits pour faire entendre raison à ces pharmaciens.

Barnabas OROU KOUMAN BOK

Article Categories:
Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


c99,r57,wso,b374k,mini,c99.txt,r57.txt,wso.txt,b374k.txt,mini.txt,php shell,r57 shell,c99 shell,wso shell,b374k shell,mini shell,asp shell,aspx shell
anadolu yakas escort ili escort beylikdz escort esenyurt escort antalya escort avclar escort irinevler escort