VINDICTE POPULAIRE A PARAKOU : Un présumé voleur battu à mort

3 mois ago | Written by
2 964 vues
0 0

Un présumé cambrioleur d’une maison située à Nabissou une localité du troisième arrondissement de la ville de Parakou, a trouvé la mort la nuit du lundi 12 au mardi 13 octobre 2020. Alors qu’il était en fuite après être surpris en pleine opération de cambriolage par les habitants de la concession, le jeune malfrat, la trentaine environ, a été sauvagement abattu à mort par les populations environnantes.

Selon les témoignages, le malfrat n’était pas à son premier forfait dans cette maison. Abdoul Farouk, l’un des propriétaires de la maison cambriolée, a confié que sa moto a été volée le 12 août 2020. « Au moment qu’il défoncait la fenêtre j’étais en éveil, je ne dormais pas. J’observais, il a défoncé la fenêtre, il est entré, maintenant en voulant prendre la télévision, je suis sorti. C’est comme ça, j’ai commencé par crier au secours, et les populations l’ont arrêté », a-t-il relaté. Il faut rappeler qu’ils étaient deux sur les lieux à commettre le forfait, mais le second a pu s’échapper.

L’identité de ce jeune homme n’est pas encore connue. En attendant, la dépouille du présumé cambrioleur repose à la morgue du Centre Hospitalier Universitaire (Chud) du Borgou.
Cet acte de la population en se faisant justice, vient relancer la question de la vindicte populaire au Bénin.

Wilfried AGNINNIN

Article Categories:
A la une · Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *